[STATS – phase 1] Découvrez le top 10 des progressions… et le flop 5 : qui a gagné et perdu un classement ?

Publié: janvier 5, 2016 dans Statistiques

IMG_20151213_130755

La phase 1 a donc touché à sa fin et on attendait la mise à jour des classements pour vous proposer un petit état des lieux des progressions et régressions au club. Non pas pour montrer du doigt les bons et mauvais élèves mais juste pour le « fun ». Notre traditionnel top 10 et le flop 5 de la première phase, c’est ici et nulle part ailleurs !

NB : ce classement tient compte de la « dérive » de 8 points appliquée à tous les joueurs et du reclassement à 5 des joueurs ayant creusé plus bas 😉

TOP 10

  1. Julien BARLET : 843 —-> 964 pts  =  +121

DSC_0149 (2)

Cela commence à devenir une habitude. Une nouvelle fois, Julien Barlet est la meilleure progression du club. Le fils du célèbre Jean-Pierre, qui parfait sa condition physique en courant régulièrement 8 ou 10 kilomètres (vive Runtastic), affiche un taux de victoires insolent de 86,2% (25 victoires, 4 défaites). Julien a fait les critériums individuels ce qui lui a permis de bien arrondir son solde de points.

Sa meilleure perf : un classé 12 aux indivs. Aucune contre-perf au tableau. Ses dernières défaites en championnat (il y en a eu 2) remontent au… 20 septembre.

Objectif de fin de saison : passer 10. Une formalité après être passé 9 ?

2.  Eric PREVOST : 1048 —> 1120 pts  = +72 

Inséparables

Inséparables

Nouvelle superbe phase pour Eric Prévost qui a fait un très bon parcours en première phase en D1, même si ce ne fut pas toujours très enthousiasmant pour lui alors qu’il était en pleine bourre.

Sur un total de 33 matchs disputés (avec les individuels, on retrouve les plus motivés dans ce palmarès et c’est logique), Eric en a gagné 23, soit 69,7% de succès. Passé 11, Eric n’a connu qu’un jour sans en championnat à Saint-Laurent-Blangy. Pour le reste, il fut l’homme fort de la D1 et grand artisan du maintien. Il a battu beaucoup de 11.

3. Niels VALLEZ : 743 —-> 802 pts  = + 59 

DSC_0158 (2)

Encore un joueur qui prend un classement. Niels Vallez a réussi une jolie phase en D2 et a permis aussi à son équipe de monter en D1.

Au total, 13 victoires (dont deux 9) pour 8 défaites et quelques matchs rageants perdus ici ou là.

Niels le sait, il doit encore progresser dans plusieurs domaines, faire 3 + double plus souvent, et devra poursuivre son apprentissage en D1. La partie sera sûrement plus dure mais cette première phase doit servir de base.

4. Corentin AMBROISE : 500 —> 555 pts  = +55

IMG_0108

Il fut l’élément stable de la nouvelle D3, celui qui ramenait toujours un point quoiqu’il arrive. Corentin a progressé en phase 1 et c’est logiquement qu’il a pris plus d’un demi-classement. Lui aussi affiche 13 victoires pour 8 défaites. Si la plupart du temps il a battu des 5, il a aussi perfé trois fois à 6.

5. François WACHEUX  :  1584 —->  1638 pts  = + 54 

DSC_0458

C’est sans doute la progression comptable la plus spectaculaire de la première phase. François est LE maillon fort de l’équipe 1 et a permis d’assurer un maintien confortable en R2. Alors qu’il ne s’attendait pas à jouer toujours les premiers rôles, la recrue a tenu toutes ses promesses, et même au-delà, en réalisant une phase presque parfaite là où ses coéquipiers ont pu faillir.

81% de victoires, 17 succès pour 4 défaites, excusez du peu, c’est tout simplement énorme à ce niveau et ça lui permet de passer 16. Il est incontestablement le meilleur joueur du club.

En délicatesse avec la salle et les conditions de jeu en début de phase, François a pourtant réalisé un très bon parcours, allant même jusqu’à surclasser un 18 en ne lâchant que 10 points sur l’ensemble des trois sets. Ajoutez à cela un super état d’esprit et une envie de gagner constante.

Au final, il ne perd qu’un 17, un 19, un 15 (à la belle) et un 18.

Chapeau et félicitations du jury.

6. Maxime FACHE  :   511 —->  561 pts  = + 50 

Les jeunes de l’ASTT progressent et Maxime en est l’illustration. Avec 15 victoires pour dix défaites, Maxime (minime 2) a fait une belle phase qui lui permet de prendre des points en plus de progresser dans le jeu.

Parmi ses succès : cinq joueurs classés 6 et de belles promesses entrevues lors de la dernière journée avec Toma Heina en D3.

7. Fabrice DEBREU  :  1272 —> 1321 = +49

85,7% de victoires ! Sans faire de bruit et déchargé de la pression des équipes, Fabrice Debreu a pu se concentrer davantage sur le ping à la table. Et même s’il n’a pas pu s’entraîner aussi souvent qu’espéré, il a réalisé une première phase de haut vol, dépannant d’abord en D1 pour ensuite rallier son équipe de R4.

Mieux, il est même allé jouer en R2 en dernière journée et a battu un 15 !

Il a fallu attendre le 8 novembre pour le voir perdre un match, pour 3 petites défaites au final.

Revoilà Fabrice classé 13 et ça fait bien plaisir !

8. Reynald GIRARDIN :  785  —->  832 pts  = +47

Chez les « T’as mal où ? », il est devenu incontournable. Avec « seulement » 15 matchs joués (9 victoires, 6 défaites), Reynald s’invite pourtant dans le top 10 des progressions.

Auteur de plusieurs perfs’ intéressantes (victoires à 10 et 9) et de matchs pleins disputés, notamment en R4, il prend aussi un classement et ne compte pas en rester là.

9. Maxime MERCIER :  1470 —-> 1515 pts  = +45 

Malgré une journée d’absence, Maxime Mercier a prouvé, si besoin en était, qu’il a toujours beaucoup de talent à revendre s’il s’en donne les moyens. Très facile dans la gestuelle, il affiche un très bon bilan en R3 de 75% de victoires, soit 15 succès pour 5 revers seulement. Une seule contreperf à 14 pour des succès qui sont allés crescendo (14, 15, 15, 16). Invaincu depuis 8 matchs. A pris logiquement un classement et se retrouve 4è meilleur classé du club, juste derrière Gael Coulon. Solide.

Il a été l’un des maillons forts de la R3 avec Romain Tricart.

10. Romain TRICART :  1330 —-> 1373 pts  =  +43

A l’instar de Maxime, Romain affiche de solides statistiques avec 71,4% de victoires. Soit 15 succès pour six défaites.

Dans une grande forme et en progression, autant à la table que dans la tête, Romain a su faire parler la poudre pour signer des performances qui doivent l’amener encore plus haut s’il reste dans cet esprit.

Parmi ses faits d’arme, deux victoires à 14 et une à 15. Maillon fort de R3, revers très lourd, du mieux en service. Bref, ça envoie.

 

IMG_20151010_150500

A noter que les jeunes en général ont progressé, outre Maxime Fache présent dans le classement. Suivent :

  • Baptiste Aerts, passé de 589 à 630 pts (+41). D’énormes progrès dans tous les compartiments du jeu.
  • Toma Heina : + 26 (629 —> 655 pts) qui gagnera énormément en jouant avec les adultes.
  • Florian Stolarz : + 21 (513 —> 534 pts) Plein de bonnes choses également.

 

 

FLOP 5

Il y a aussi eu des grosses baisses de points lors de cette phase, souvent chez des joueurs pourtant bien classés. Espérons qu’ils remontent la pente. On a limité à 5 pour ne pas être durs 😉

DSC_0101 (2)

  1. Vincent Moreau (chien fou) : 1260 —> 1179 : – 81 pts. Phase très compliquée mais du mieux à la dernière journée.
  2. Marc Lerouge : 1189 —> 1124 : – 65 pts. Une phase plombée par des contreperfs cruelles (9, 9, 7 et 7). Mais 76% de victoires.
  3. Germain Dufresne : 1323 —>  1277 : -56 pts. Une phase délicate avec quelques contreperfs assassines. 52% de victoires quand même (11 victoires, 10 défaites en R4).
  4. César Vallez : 1431 —> 1377 : – 54 pts. Après une progression fulgurante, César a marqué sérieusement le pas. Deux victoires (9,5%) pour 19 défaites. Bien trop mince en R2 quand on a les capacités de César.
  5. Jean-Pierre Debéthune : 1387 —>  1337 : – 50 pts. Ti’Pierre aime quand c’est carré, pourtant il fait un chiffre rond (-50). 57% de victoires quand même en R4 (12 victoires, 9 défaites)

 

Ceux qui ont pris un classement

François Wacheux (R2) : 15 —> 16

Fabrice Debreu (R4) : 12 —> 13

Eric Prévost (D1) : 10 —> 11

Julien Barlet (D2) : 8 —> 9

Reynald Girardin (D2) : 7 —> 8

Marc Courtois (D2) : 7 —-> 8

Niels Vallez (D2): 7 —> 8

Batiste Aerts (Jeunes) : 5 —> 6

DSC_0107 (2)

Ceux qui perdent un classement

Jérémy Fréville (R4) : 13 —> 12

Germain Dufresne (R4) : 13 —> 12

Vincent Moreau (bûcheron) : 13 —> 12

Vincent Moreau (chien fou) : 12 —> 11

Pierre Cronfalt (D1) : 9 —> 8

 

Ceux qui sauvent leurs fesses à la dernière journée

Emmanuel Buquet (1214) et Nicolas Boez (1201)

Vincent Robart (709 pts)

 

BONNE ANNEE A TOUS ET ALLEZ L’ASTT !!!

commentaires
  1. El président dit :

    Je suis sûr qu’en 2016, ceux qui ont régressé auront à cœur de se remettre à niveau, et ceux qui ont progressé de continuer sur leur lancée!
    Bonne 2nd phase à tous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s