[CHAMPIONNAT – Phase 2 – 7è J] Quatre victoires pour quatre podiums, un final en apothéose (photos)

Publié: mai 6, 2014 dans Résultats championnat

IMAG2202

Les années se suivent et se ressemblent pour l’ASTT Sainte-Catherine. Plus performantes à l’extérieure que d’accoutumée, les équipes du club brillent toujours à domicile. Les joueurs se sont ainsi à nouveau illustrés lors de la dernière journée de championnat qui se déroulait à domicile, salle Marcel-Lagache, ce dimanche 4 mai. Bilan : quatre victoires, un nul et une défaite qui devraient permettre au club d’enregistrer au moins trois montées, selon les estimations à confirmer par la Ligue. Le bilan sportif de la journée, c’est ici et nulle part ailleurs.

IMAG3356

R3 poule D : match nul 10-10 contre Flines-les-Raches 1 (17-16-16-16-16-13).

L’homme du match : César Vallez.

Le match semblait plié d’avance tant l’équipe de Flines, 2è de sa poule, était plus forte sur le papier (10 classements d’écart en cumulé !). C’était oublier qu’un match se joue avant tout à la table…

Après un bon départ (2-2 puis 4-2), l’ASTT rentrait dans le rang et encaissait un terrible 7-1 pour être menée 9-5. C’est à ce moment que Sainte-Catherine a produit son effort (5-1) pour finalement arracher le nul 10-10 grâce à Romain Tricart, vainqueur de son seul match au meilleur moment (contre 13).

En A, Julien Seveste (16) a fait le boulot en apportant deux points (16 et 16), Stéphane Thibaut (14) et Jacques Dhénin (15) devant se contenter d’un point (16). A noter la malédiction des belles qui semble toucher Steph Thibaut, qui menait face au 17 (passé 18) 10-6 à la belle…

En B, il a plu des perfs ! Gaël Coulon (14 passé 15) poursuit sur sa lancée en sortant deux 16, mais avec tout de même un gros faux pas face au 13, perdu à la belle. Enfin, comment ne pas finir en saluant la monstrueuse matinée de César Vallez ? A peine passé 13, César est assurément l’homme en forme du club. A lui tout seul, il fait 3 pts sur 3 en surclassant ses adversaires (16-16-13) à coups de tops phénoménaux. Plus de 50 pts gagnés en une matinée, dingue non ?

L’ASTT finit ainsi 6è de sa poule et prive Flines d’une première place qui semblait acquise. Flines finit 3è.

IMAG3353

R4 poule K : victoire 12-6 face à Lecelles 1 (16-12-10-11-10-5).

L’homme du match : Vincent Moreau le « chien fou ».

2è de sa poule, l’équipe du captain Sam (Cogez) devait confirmer son statut et sa probable montée en battant Lecelles 1. Ce ne fut pas aussi aisé qu’attendu mais au final, le contrat est rempli avec une victoire nette. L’ASTT a toujours mené dans cette rencontre.

En A, Vincent Moreau « le bûcheron » (14) assure deux points (12-10, défaite à 16), tandis que Germain Dufresne et Jérémy Fréville (13 tous les 2) doivent se contenter d’un point (12), avec même une contreperf à 10 pour Germain dans un jour sans.

En B, c’est presque carton plein avec 8 pts engrangés sur 9 matchs disputés. Diminué par un torticolis, Emmanuel Buquet (12) gagne un match contre un 11 mais perd un 10. Samuel Cogez (12) fait 3 + double (11-11-5), comme son acolyte et homme du jour Vincent Moreau le « chien fou » (12), de retour en grâce après une période sportive difficile. Bravo à lui pour s’être remis en selle.

L’ASTT finit 2è de sa poule et devrait monter en R3.

IMAG2207

R4 poule H : victoire 11-7 face à TTSM Noyelles-Godault 3 (14-13-13-13-12-11).

L’homme du match : François Couteau.

Face à une très belle équipe du TTSM bien homogène, l’ASTT a remporté un match très important (11-7) qui lui permet d’accrocher le podium. Et même une première place ex-aequo avec 18 pts, qui ne sera hélas qu’une troisième place, au jeu des affrontements directs. En espérant que la montée concerne bien les 3 premières places.

Après un bon départ (2-0 puis 5-2), l’ASTT a mené jusqu’à 9-4 pour s’imposer au petit trot 11-7.

En A, Jean-Pierre Debéthune (13) fait 2 bons points avec deux victoires à 13 (et une défaite à 14). Fabrice Debreu (13) est bredouille (deux défaites à 13 et 14, c’est rare). L’homme du match est François Couteau (12), auteur d’une solide prestation en gagnant ses trois matchs en A. Chapeau !

En B, Jean-François Debéthune (12) aurait aussi pu être désigné homme du match avec ses trois victoires à 13, 12 et 11. Nicolas Boez (12) assure et revient en forme au bon moment avec deux points (11-13, défaite à 12 sans enjeu à la fin). Laurent Damay (12) cale avec deux défaites en deux matchs (13-12).

IMAG3355

D1 poule H : victoire 15-5 contre Ecourt-Saint-Quentin 1 (13-12-10-11-11-6).

L’homme du match : Jean-Pierre Barlet.

La donne était simple pour les équipiers de Marc Lerouge (12) : gagner pour monter. Au prix d’une très belle victoire contre un adversaire direct, l’ASTT finit 2è de poule et devrait ainsi valider sa montée en R4. Pour cela, l’équipe avait été renforcée.

Dans cette rencontre, l’ASTT s’est rapidement détachée au score (3-0, 5-1) avant de creuser l’écart (9-3) pour terminer très fort et l’emporter 15-5.

En A, Jean-Pierre Barlet (13) a fait étalage de tout son talent et de son expérience pour s’adjuger 3 pts (13-12-10). Les légendes ne meurent jamais.  Eric Prévost a prouvé qu’il revenait très fort en gagnant deux matchs (12-10, une seule défaite à 13). Romuald Goddeeris (12), précieux, bat un 12 mais contre à 10 et perd le 13.

En B, Marc Lerouge (12) fait 3 pts également, tout comme Laurent Meilliez, vainqueurs à 11, 11 et 6. Pierre Cronfalt (8) passe pas loin de la même performance en perfant à 11 et en battant un 6. Il s’incline de justesse à la belle 11-7 contre le dernier 11.

IMAG3367

D2 poule I : victoire 12-7 contre Loos-en-Gohelle 4  (8-8-5-7-5-abs).

L’homme du match : Christian Caumartin.

Et si l’ASTT se maintenait grâce à cette victoire lors de l’ultime journée ? C’est ce qu’il faut souhaiter. En battant l’avant-dernier, l’ASTT a chipé la 7è, peut-être synonyme de maintien malgré 6 défaites.

Dans cette rencontre, l’ASTT  a été menée 1-0 avant d’enchaîner… 9 victoires de suite et ainsi assurer la victoire 12-7. En face, l’équipe était diminuée, tout comme celle de l’ASTT, qui présentait 5 joueurs au lieu de 6 suite à une cascade d’absences.

Florent Dauchy (6) a retrouvé de bonnes sensations en gagnant ses deux matchs (5-7), Marc Courtois (8) fait aussi deux points (8-5, défaite à 8), tout comme Didier Pecqueur (8, victoires à 8 et 5, défaite à 8). Maxime Féron (6) fait 1 pt (5, défaite à 7, + victoire par forfait).

L’homme du match est Christian Caumartin (9). Très handicapé et fatigué par des pépins physiques sérieux, Christian est quand même venu jouer et a même apporté 2 pts (5-8, défaite à 8). Un sens du dévouement qui force le respect.

IMAG3359

D2 poule L : défaite 15-5 contre le TTSM Noyelles-Godault (11-11-8-9-9-8).

L’homme du match : Timothée Buquet.

Privée de Cyril Edouard, son maillon fort, pour raison professionnelle et au pire moment, l’ASTT s’est du coup logiquement inclinée face au TTSM Noyelles-Godault, qui finit premier de poule. L’ASTT, ex-aequo avec Libercourt mais devant grâce à sa victoire directe 11-9 en 1ère journée, finit donc 3è de sa poule et peut rêver de monter.

Il n’y a pas eu de suspense dans cette rencontre. Malgré le premier point apporté par Alexandre Rousselle (11) contre un 8, l’ASTT a encaissé sept défaites de suite (1-7) avant de sombrer (2-11, 15-5).

En A, Frédéric et Alexandre Rousselle (10) ont fait un point (8) mais perdu les deux 11, très costauds. Vincent Robart (7) repart bredouille (défaites à 11-11-8).

En B, Timothée Buquet (8) a surnagé avec deux victoires (8-9) et une défaite (9). Jean-Marie Boulet (9), qui a annoncé la fin de sa carrière peu après, a gagné son dernier match contre un 9, mais s’est incliné contre 8 et 9. Daniel Bavencoff (6) fait zéro point.

 

Voilà, c’est la fin de la saison par équipes.

La R3 finit 6è et aurait même pu espérer accrocher une 4è place avec plus de réussite.

Les deux R4 finissent 2è et 1ère ex-aequo (3è hélas au final) et devraient monter, même si l’on est dans l’incertitude pour l’heure quant au nombre de montées.

La D1 finit 2è et devrait aussi monter.

Les D2 finissent 7è (maintien?) et 3è (montée incertaine). 

Merci à tous pour votre implication. Si l’ASTT ne cesse de progresser chaque année, c’est surtout grâce au dévouement de tous et à un esprit de solidarité qu’il faut perpétuer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s